HUMEXPO
576 Avenue de Grasse
83300 Draguignan
N°TVA : 22537478620

L’exposition de l’homme est
sa préoccupation principale

Mesures de gestion des risques pour l’Homme

La gestion des risques est la conséquence de l’évaluation des risques, elle-même résultant de la comparaison entre exposition humaine et dose tolérée pour une substance dans un produit. Pour obtenir un risque acceptable, des mesures de gestion du risque sont souvent nécessaires.

Des équipements de protection pour gérer les risques

Les bonnes pratiques comprennent plusieurs axes pour réduire les expositions. Outre l’information, l’organisation du travail et l’hygiène, les équipements de protection font partie intégrante de la gestion des risques phytopharmaceutiques / biocides / chimiques :

  • Equipements de protection collective : de différents types (emballage du produit, cabine de tracteur…), ils ont un effet de réduction général ou spécifique sur la sécurité et l’exposition. Envisager leur utilisation peut améliorer la marge de sécurité.
  • Equipements de protection individuelle (EPI) : protégeant la personne en particulier, elle est à envisager dans les situations professionnelles en complément de mesures collectives. 

Dans certaines situations, les équipements de protection collective suffisent. Dans d’autres situations moins favorables, le risque pour une combinaison substance/produit/scénario n’est acceptable que si un équipement de protection individuelle (EPI) est porté. Selon le type de population concernée, l’EPI en question peut ne pas être acceptable, par exemple parce qu’il est inconfortable dans la situation pour laquelle il est préconisé.

Si vous pensez qu’un EPI peut néanmoins être recommandé, il est quelquefois nécessaire de le démontrer par un argumentaire, éventuellement étayé par une enquête. La recherche d’un autre EPI qui assurerait une protection similaire peut aussi être une option à explorer et Isabelle Thouvenin peut vous apporter son expérience dans ce type de démarche.

Back

Les exigences liées à un équipement de protection individuelle (EPI)

Le port d’un EPI n’est bien sûr qu’un des aspects de la gestion des risques, mais il n’est pas le moindre. Par ailleurs, son approvisionnement, la manière de gérer son entretien et/ou sa destruction sont aussi à prendre en compte dans la gestion. Les exigences relatives à la certification des EPI ont récemment évolué, notamment pour les vêtements dédiés au milieu agricole. La France est un pays leader pour la prise en compte des nouvelles normes et aussi pour participer aux travaux normatifs en cours pour d’autres EPI. Un avis, un conseil relatif à ces évolutions peut vous être fourni par Isabelle Thouvenin.

Top